Ce qui nous rapproche

#CEQUINOUSRAPPROCHE

Les agriculteurs, la planète & Moi

Unis pour stopper l’importation d’aliments produits selon des pratiques interdites en UE, grâce aux mesures-miroirs

Pourquoi et
comment agir ?

  • Le problème : des règles commerciales inéquitables qui nuisent aux agriculteurs, aux consommateurs et à la planète

    Pesticides interdits en UE dans nos assiettes, bovins nourris au soja issu de la déforestation, agneaux transportés au mépris du bien-être animal, bilan carbone désastreux et destruction de la biodiversité… Depuis des décennies, nous importons des aliments qui ne respectent pas les normes sanitaires et environnementales que nous imposons aux producteurs français et européens.

    En toute connaissance de cause, l’Union européenne autorise ses partenaires commerciaux (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, MERCOSUR,Inde…) à lui vendre des aliments produits selon certaines pratiques sanitaires et environnementales dangereuses qu’elle interdit pourtant , depuis parfois 20 ou 30 ans !

    Cela a des impacts colossaux sur la biodiversité, le climat et la santé humaine. Mais les consommateurs et la planète ne sont pas les seules victimes. Avec des produits importés commercialisés souvent moins chers, les agriculteurs français et européens déplorent une concurrence déloyale. Pour eux, c’est une véritable injustice.

    Pourtant, il n’y a pas de fatalité. Soumettre tout le monde aux mêmes règles est indispensable pour permettre aux producteurs de vivre dignement de leur métier, tout en encourageant le développement de l’agroécologie en France et en Europe.

  • La solution : instaurer une réciprocité des normes grâce à des mesures-miroirs

    La solution pour rétablir plus d’équité ? Instaurer des « mesures-miroirs » dans tous les textes environnementaux et agricoles européens. Par un effet de réciprocité, nos partenaires commerciaux n’auraient d’autres choix que de respecter les normes imposées en Europe, en particulier sur l’usage des pesticides ou sur les pratiques d’élevage, sous peine de ne plus pouvoir exporter leurs produits. L’impact serait immédiat pour le monde agricole. Mettre en place ce type de mesures permettrait ainsi de contribuer à atteindre les objectifs du Pacte Vert, (feuille de route de l’Union Européenne pour préserver l’environnement) afin de préserver notre agriculture du péril climatique, mais aussi de protéger la biodiversité, les agriculteurs et les consommateurs des pesticides les plus nocifs. Et pour y parvenir, nous avons tous un rôle à jouer. Le moment n’a jamais été aussi propice pour réussir.

    Saisissons l’opportunité des prochaines élections européennes ! Ni le gouvernement français, ni aucun candidat ne doit ignorer qu’en France et en Europe, instaurer des mesures-miroirs, c’est #CeQuiNousRapproche les agriculteurs, la planète et nous, consommateurs.

    En soutenant les mesures-miroirs, exercez votre pouvoir citoyen en demandant au gouvernement et aux futurs députés européens d’œuvrer durant de leur mandat pour :

    • Permettre aux agriculteurs et éleveurs de produire plus durablement, sans subir une concurrence déloyale.

    • Remettre la politique commerciale européenne en cohérence avec les objectifs du Pacte vert de l’UE.

    • Exiger que les acteurs de l’agroalimentaire et de la distribution s’engagent à contrôler le respect des normes européennes chez leurs fournisseurs des pays tiers.

Je signe la pétition

100908signatures

i 

Oui, j’appelle à stopper l’importation d’aliments produits selon des pratiques interdites en UE:

  • Je demande aux futurs députés européens d’œuvrer pour mettre en place des mesures-miroirs pour rétablir des règles commerciales plus justes,
  • Et permettre au monde agricole de produire plus durablement, sans subir une concurrence déloyale.

Remplir ce formulaire entraîne le traitement de vos données personnelles par la Fondation pour la Nature et l'Homme, fondé sur son intérêt légitime. Pour tout renseignement et exercer vos droits, retrouvez toutes les informations sur notre politique de protection des données.

Les agriculteurs vous expliquent
ce qui ne tourne pas rond

Ce qui nous rapproche

Jean-Bernard Lozier

producteur de colza

Ce qui nous rapproche

Christophe Garroussia

producteur
de soja bio

Ce qui nous rapproche

Thomas Martin

éleveur de brebis laitières
et d’agneaux bio

Ce qui nous rapproche

Claire Juillet

éleveuse de
bovins bio

Ce qui nous rapproche

Matthieu Reigne

producteur
de noisettes

Ce qui nous rapproche

Victor Leglantier

éleveur d’agneaux
Label rouge

Ce qui nous rapproche

Clément Traineau

éleveur de
blondes d’Aquitaine

Ce qui nous rapproche

Des mesures-miroirs
pour notre santé et la planète

Ce qui nous rapproche

Voir la vidéo

A quoi servent-elles et pourquoi sont-elles importantes dans le combat pour une agriculture plus durable que nous menons ?

Vous en entendez parler dans la presse : les mesures-miroirs sont l’une des réponses attendues par le monde agricole pour faire face à la crise.

Mobilisée depuis 2019 sur ce sujet, la Fondation vous propose d’ y voir plus clair sur ce dispositif et son utilité pour la transition agro-écologique.

Je découvre
5 constats étonnants
Je fais un don
pour soutenir la FNH

Quelques exemples concrets
pour illustrer ce déséquilibre

Ce qui nous rapproche
5 questions pour comprendre…

Comment agir pour les agriculteurs et la planète ? Réponse dans ce livret.

Je télécharge

Ce qui nous rapproche

LA FONDATION EN BREF…

33 ans d'existence

d’inspiration
et d’actions

1 conseil scientifique

composé
de 25 experts

32 000 bénévoles

engagés grâce à
jagispourlanature.org

160 000 citoyens

engagés
à nos côtés

Je signe la pétition

100908signatures

i 

Oui, j’appelle à stopper l’importation d’aliments produits selon des pratiques interdites en UE:

  • Je demande aux futurs députés européens d’œuvrer pour mettre en place des mesures-miroirs pour rétablir des règles commerciales plus justes,
  • Et permettre au monde agricole de produire plus durablement, sans subir une concurrence déloyale.

Remplir ce formulaire entraîne le traitement de vos données personnelles par la Fondation pour la Nature et l'Homme, fondé sur son intérêt légitime. Pour tout renseignement et exercer vos droits, retrouvez toutes les informations sur notre politique de protection des données.

5 questions pour comprendre…

Comment agir pour les agriculteurs et la planète ? Réponse dans ce livret.

Ce qui nous rapproche

Remplir ce formulaire entraîne le traitement de vos données personnelles par la Fondation pour la Nature et l'Homme, fondé sur son intérêt légitime. Pour tout renseignement et exercer vos droits, retrouvez toutes les informations sur notre politique de protection des données.